• Tel: + 32 2 735 67 46
  • contact@caresbrussels.be
  • 40, Rue des Bollandistes 1040 Etterbeek
  • Devenir Membre

Le CARES

Le Centre for Afro-European and Religious Studies ou CARES est un Centre d’Études Afro-européennes et des Sciences des Religions rattaché à la Faculté universitaire de Théologie protestante de Bruxelles (FUTP).
Un Centre de Recherches
En 2019, un groupe de travail d’experts des Nations Unies sur les personnes d’ascendance africaine en Belgique proposait aux universités belges de créer des chaires d’études africaines . C’est à la suite de cette recommandation que la FUTP a décidé de doter Bruxelles d’un Centre de recherche. Au-delà̀ même de l’intérêt académique et intellectuel qu’elle suscite, la création d’un tel centre répond à un besoin social. Dans un débat qui soulève parfois passions et crispations identitaires, il est primordial d’aborder cette question dans un environnement scientifique propice à la recherche fondamentale, loin de tout parti-pris idéologique. La présence des personnes d’ascendance africaine au sein de la société belge n’est pas un simple fait d’actualité́, elle constitue un phénomène durable, car naissent et continueront à naître des générations d’« Afropéen.ne.s » - c’est-à-dire des personnes d’ascendance africaine nées et/ou ayant grandi en Europe, porteuses de ce double héritage, européen et africain.
Un Centre d’études afropéennes
Le CARES se veut être un lieu d’études et de réflexion, mais aussi de gestation de projets, d’éclosion d’idées et d’épanouissement de toutes les intuitions susceptibles de favoriser la reconnaissance des appartenances de même que des identités plurielles, des apports culturels, religieux des Afropéen.ne.s. Alors que la plupart des travaux scientifiques étudient séparément l’Afrique subsaharienne et l’Afrique méditerranéenne, le CARES innove en proposant des cadres conceptuels et des études globales décloisonnés, associant ces deux univers de référence et d’appartenance.
Un Centre d’études des religions
La vitalité des cultures africaines au sein de l’espace européen s’exprime notamment au sein des communautés religieuses. Au carrefour de réseaux multiples, associatifs, culturels et économiques, à l’échelon national mais inscrits également dans une dynamique transnationale, ces centres religieux participent de l’émergence d’une identité afropéenne. Ils sont dès lors des lieux d’observation et d’analyse.
Alors que le terme « religieux » est souvent connoté négativement dans la société, notamment du fait de la montée des extrémismes et fondamentalismes, le Centre de recherche entend mettre en lumière d’autres facettes de ces dynamiques religieuses afropéennes, en termes d’innovation et de participation à la construction des sociétés contemporaines.